Madeleine Riffaud, la sentinelle du passé

Dans le cadre de la semaine ELLES

Avec Isabelle MONS, enseignante en lettres à l’université Paris 13

Centre de la Résistance, de la déportation et de la mémoire à 18h30

Madeleine Riffaud (1924 –  ) est l’une des rares femmes à avoir participé à la Résistance dans la lutte armée lorsque le 23 juillet 1944, à Paris, elle abat de sang-froid un grenadier nazi. Alors commence une course pour la survie jusqu’en 1945. Comme correspondante de guerre pour Ce Soir de Louis Aragon, pour L’Humanité aussi, celle qui fut l’épouse de Pierre Daix, l’amie des époux Aubrac, de Paul Eluard et de Picasso couvre ensuite les principaux théâtres de guerre. Reporter anticolonialiste et poète à la libre pensée, elle est une femme de lettres engagée, une des dernières sentinelles de notre mémoire, qui rappelle à travers son œuvre poétique et journalistique que la force de combattre rivalise pour chacun avec les tragédies de l’Histoire.

🔴[INFO] ⚠️Les places sont limitées, réservation conseillée auprès du Centre de la Résistance, de la déportation et de la mémoire au 📞02 54 44 67 40