Les Arméniens de France, du chaos à la reconnaissance

Avec Claire Mouradian, directrice de recherche au CNRS

Café Le Saint Hubert, 25 rue de La Poste, Châteauroux. 18h30

C’est au début des années vingt que les Arméniens, rescapés du génocide, interdits de retour dans leur pays, deviennent une communauté inscrite dans le paysage français. Stigmatisés durant l’entre-deux-guerres comme « inassimilables », on se plaît à les donner aujourd’hui en modèle d’intégration, du fait d’une réussite sociale dans de nombreux domaines.

Dans le cadre du 1er festival Hayastan (Arménie en Berry)