Femmes néolithiques – Le genre dans les premières sociétés agricoles

Avec Anne Augereau, archéologue à l’Inrap, spécialiste du Néolithique

Café Le Saint Hubert, 25 rue de La Poste, Châteauroux. 18h30

La domination masculine est un fait quasi universel : plus de 80 ? % des groupes humains sont patrilinéaires et à fort pouvoir masculin. Le Néolithique, qui voit l’émergence de l’agriculture et de l’élevage, est sans doute une des périodes parmi les plus importantes pour comprendre comment et pourquoi nos sociétés sont encore aujourd’hui ainsi configurées. Examiner comment se constituent et interagissent les deux catégories sociales fondamentales que sont celles des femmes et des hommes lors du passage au statut d’agriculteurs-éleveurs sédentaires représente un enjeu majeur dans la recherche des origines des inégalités.