La maternité au Moyen-Age selon Hildegarde de Bingen

11 mai 2010 - 18:00

Cinéma des Carmes – Espace Délicat & Scène / 7, rue des Carmes / Orléans

Par Laurence MOULINIER-BROGI, professeur d’histoire médiévale à l’Université Lumière Lyon 2

Hildegarde de Bingen, nonne de son état, a laissé une œuvre qui a toujours retenu l’attention des spécialistes des études féminines, voire féministes. Le traité médical qui lui est attribué, Cause et cure, se distingue par la place faite au corps de la femme, à ses maladies mais aussi à la sexualité, au plaisir, ou à l’accouchement. Une conception du corps féminin qui s’inscrit dans une tradition, mais qui s’en démarque aussi.

Bibliographie :
Moulinier, Laurence, « Aspects de la maternité chez Hildegarde de Bingen », La madre. The Mother. Actes du colloque international « La mère », Université de Lausanne, 23-25 novembre 2005, Firenze, SISMEL, 2009, p. 215-234.