Les cités oubliées d’Éthiopie (XIIIè – XVIè siècles)

28 avr 2010 - 18:30

Café le Saint-Hubert / 25, rue de la poste / Châteauroux

Intervenant : Bertrand HIRSCH, professeur d’histoire à l’ Université de Paris I Panthéon Sorbonne et directeur adjoint du Centre d’études des Mondes africains (CEMAF)
En savoir plus sur le CEMAF : http://www.cemaf.cnrs.fr/

L’historien des périodes anciennes en Afrique travaille en essayant de croiser trois types de documents : des sources écrites, locales ou extérieures, des sources orales et des recherches de type archéologique (prospection, fouilles…). Ce travail ne peut se faire que sur le « terrain » et de manière collective – associant des chercheurs de différentes disciplines qui confrontent leurs points de vue et construisent ensemble leur objet de recherche.

Depuis plusieurs années, une équipe mène des enquêtes sur les cités des anciens royaumes musulmans d’Éthiopie à l’époque médiévale (XIIIe-XVIe siècle) et tente de reconstruire la géographie et la dynamique historique de ces régions. Jusqu’à présent ces royaumes n’étaient connus que par des documents écrits et ne pouvaient pas être localisés sur des cartes. La prospection et la fouille de plusieurs cités en ruine nous a permis de mieux comprendre la nature de ces villes, leur environnement et les sociétés qui les ont produites. Mais il n’était pas possible encore de croiser ces données avec celles des sources écrites. La découverte, lors d’une récente mission (décembre 2009) dans la région de l’Ifat, d’un site urbain exceptionnel, nous donne les moyens de connecter aujourd’hui épigraphie, récits oraux, textes anciens et résultats archéologiques et de proposer une nouvelle façon de comprendre l’histoire de l’Éthiopie musulmane.

Pour continuer à s’intéresser au sujet :

La nouvelle revue en ligne gratuite « Afriques » : http://afriques.revues.org/

Le bulletin de l’IFAO du Caire : http://www.ifao.egnet.net/