Tintin de 1940 à 1944, années noires et pierres blanches.

23 mar 2010 - 18:30

Café le Parisien / 49, rue Noël Ballay / Chartres

Intervenant : Luc RÉVILLON, historien et spécialiste de bande dessinée.

Le succès rencontré par Tintin au cours de la période 1940-1944 valut à Hergé le statut d’incivique, officiellement jusqu’en 1946. État des lieux d’un « passé qui ne passe pas ».

Pendant plus de quatre années, de mai 1940 à septembre 1944, Hergé connut sans doute sa période de production la plus intense. L’auteur créa : Le crabe aux pinces d’or, L’Etoile mystérieuseLe Secret de la LicorneLe trésor de Rackham le Rouge et les deux tiers des Sept boules de cristal, soit 20% des aventures de Tintin pour une période qui représente environ 7% de la période créative d’Hergé.

À cette publication dans la presse belge francophone, il convient d’ajouter  les récits publiés dans la presse flamande, et les albums édités par Casterman. Le crabe aux Pinces d’or, en noir et blanc. À partir de 1942, tous les albums Tintin sont en couleurs, avec leurs immuables soixante-deux planches : L’Etoile mystérieuse et Le Secret de la Licorne, pour les nouveautés, ainsi que les refontes en couleurs de Tintin en Amérique, L’Oreille CasséeL’île noireLe crabe aux pinces d’or (1943). Soit six albums en couleurs qui représentent 25% du total des aventures de Tintin pour les seules années 1942-1943. Il est donc indéniable que ces années noires furent jalonnées de pierres blanches pour Hergé.

Le travail intense de l’auteur ne s’effectue pas dans un contexte anodin. À partir du 28 mai 1940, la Belgique est occupée par les Allemands, et les journaux dans lesquels Hergé publie Tintin, que ce soit Le Soir, Het Laaste Nieuws ou Het Algemeem Nieuws, sont sous leur contrôle. Cette « collaboration » à une « presse embochée » fut longuement reprochée à l’auteur, ce qui fait écrire à Pierre Assouline dans le Hors Série Le Monde de décembre 2009 «  il est même de ces rares personnalités belges qui eût droit jusqu’à sa mort en 1983 au régime particulièrement sordide de l’insinuation. » Nous dirons même plus, bien au-delà de sa mort ! La polémique sur sa « collaboration idéologique » et son « antisémitisme » éventuels n’ont cessé d’enfler à mesure que l’intérêt pour cette période de l’Occupation croissait, tant dans l’opinion que chez les historiens.

La sacralisation d’Hergé par certains thuriféraires, tout particulièrement depuis la mort de l’auteur, donna l’envie à d’autres de visiter les zones d’ombre sur lesquelles Hergé et son entourage proche se montrèrent toujours très discrets, construisant au fil du temps une « thèse officielle » dont ils ne dérogèrent plus. Quelle fut la réalité ? La question nous a semblé digne d’intérêt. Afin d’éclairer ce sujet, nous tenterons de dresser, documents à l’appui, un rapide état des lieux du travail d’Hergé pendant cette période d’Occupation.

Bibliographie
1940-1944 : Hergé, un créateur très occupé.

Albums d’Hergé

Tintin

- Le sceptre d’Ottokar, fac-similé de l’E.0. noir et blanc de 1939, Tournai, Casterman, 1988
- Tintin au pays de l’or noir, les 56 planches publiées dans Le Petit Vingtième, in L’œuvre intégrale d’Hergé, t.7, Casterman-Rombadi, 1985
- Le crabe aux pinces d’or, fac-similé de l’E.0. noir et blanc de 1941, Tournai, Casterman, 1989
- Le crabe aux pinces d’or, fac-similé de l’E.0. couleurs de 1943, Tournai, Casterman, 2006
- L’étoile mystérieuse, fac-similé de l’E.0. couleurs de 1942, Tournai, Casterman, 2005
- Le secret de la Licorne, fac-similé des strips du Soir de 1942-43, in Couvreur D., Soumois F., Goddin P., Les vrais secrets de la Licorne, Bruxelles, Moulinsart, 2006
- Le secret de la Licorne, fac-similé de l’E.0. couleurs de 1943, Tournai, Casterman, 2002
- L’oreille cassée, fac-similé de l’E.0. couleurs de 1943, Tournai, Casterman, 2002
- L’île noire, fac-similé de l’E.0. couleurs de 1943, Tournai, Casterman, 1996
- Le trésor de Rackham le Rouge, fac-similé de l’E.0. couleurs de 1944, Tournai, Casterman, 2002
- Les 7 boules de cristal, fac-similé de l’E.0. couleurs de 1948, Tournai, Casterman, 2001
- Coffret Intégrale des aventures de Tintin, en 8 volumes, Tournai, Casterman, 2004

Autres

Archives Hergé, Quick et Flupke, Tournai, Casterman, 1978
« Monsieur Bellum », in L’œuvre intégrale d’Hergé, t.5, Casterman-Rombaldi, 1985
Illustrations pour les Fables de Robert de Vroylande, Bruxelles, Styx, 1941

Entretiens avec Hergé

- Hamel P., Peeters B., « Entretien avec Hergé », in Minuit n°25, septembre 1977
- Peeters B., Hergé, cassette audio d’entretiens avec Hergé, Bob de Moor, François Rivière, Pierre Sterckx, Michel Serres, François Schuiten, plus livret, Bruxelles, éd. Décembre, 1981
- Coffret de deux CD. « Radioscopie Hergé par Jacques Chancel », janvier 1979, et « Entretiens de Benoît Peeters avec Germaine Kieckens, Paul Jamin, Bernard Heuvelmans, Michel Greg et Bob de Moor », 1988, Nocturne, mars 2003- – Sadoul N., Entretiens avec Hergé, édition définitive, Bruxelles, Moulinsart, 1989

Ouvrages sur ou parlant d’Hergé

- Ajame P., Hergé, Paris, Gallimard, 1991
- Assouline P., Hergé, Paris, Plon, 1996
- Benoît-Jeannin M., Le mythe Hergé, Villeurbanne, Golias, 2001
- Benoît-Jeannin M., Les guerres d’Hergé, essai de paranoïa-critique, Bruxelles, Aden, 2007
- Crépin T., « Haro sur le gangster ! » La moralisation de la presse enfantine, 1934-1954, Paris, CNRS, 2001
- Degrelle L., Tintin, mon copain, Pélican d’or, 2000
- Fourment A., Histoire de la presse des jeunes et des journaux d’enfants (1768-1988), Paris, Éole, 1987
- Goddin P., Chronologie d’une œuvre, tome 3, 1939-1943, Bruxelles, Moulinsart, 2003
- Goddin P., Chronologie d’une œuvre, tome 4, 1943-1949, Bruxelles, Moulinsart, 2004
- Goddin P., Hergé lignes de vie, Biographie, Moulinsart, 2007
- Lefort D., Les b.d. de « l’extrême droite », Marseille, Bédésup, 1991
- Maricq D., Gaumer P., Marmonnier C., Le journal Tintin, les coulisses d’une aventure, Bruxelles, Moulinsart, 2006
- Mouchart B., À l’ombre de la ligne claire, Jacques van Melkebeke le clandestin de la B.D., Paris, Vertige Graphic, 2002
- Mouchart B.- Rivière F., La damnation d’Edgar P. Jacobs, Paris, Seuil/Archimbaud, 2003
- Peeters B., Le monde d’Hergé, Tournai, Casterman, 1990
- Peeters B., Hergé, fils de Tintin, Paris, Flammarion, 2002
- Pessis J., Raymond Leblanc le magicien de nos enfances. La grande aventure du journal Tintin, Paris, De Fallois, 2006
- Pollet E. « Phénomène et édition », in Tintin patrimoine des imaginaires, Paris, Economica, 1992, p.67-75
- Ragache G., Les enfants de la guerre. Vivre, survivre, lire et jouer en France, 1939-1949, Paris, Perrin, 1997
- Wilmet M., Tintin noir sur blanc, L’aventure des aventures 1930-1942, Tournai, Casterman, 2004

Ouvrages sur la Belgique occupée :

- Charlier J.-M., Léon Degrelle persiste et signe, interviews recueillies pour la télévision française, Paris, Jean Picollec, 1985, épuisé
- Conway M., Degrelle, Les années de collaboration, Ottignies, Quorum, 1994
- Gérard-Libois J., Gotovitch J., L’an 40, Bruxelles, 1971
- Steinberg M., L’étoile et le fusil : la question juive 1940-1942, Bruxelles, 1983
- Steinberg M., La persécution des Juifs en Belgique, Bruxelles, Complexe, 2004
- Willequet J., La Belgique sous la botte, résistances et collaborations, 1940-1945, Paris, Ed. Universitaires, 1986