Naître ennemi, les enfants de couples franco-allemands (2de guerre mondiale)

1 mar 2010 - 18:30

Café Hippolyte / 3, rue du Bourg-Neuf / Blois

Naître ennemi, les enfants de couples franco-allemands (2de guerre mondiale) – ATTENTION : REPORT DU CAFÉ ANNULÉ LE 14 DÉCEMBRE 09

Intervenant : Fabrice VIRGILI, historien, chargé de recherche au CNRS (Iris / Université Paris I Panthéon-Sorbonne).

Entre 1941 et 1949, des dizaines de milliers d’enfants sont nés en  France, de père allemand soldat puis prisonnier de guerre, ou en  Allemagne, de père français prisonnier, travailleur forcé ou  volontaire, puis soldat des troupes d’occupation. Des enfants nés  ennemis. Dire l’histoire de ces pères, de ces mères et de ces enfants,  lui donner un sens général, suivre leur parcours depuis l’invasion  allemande jusqu’à aujourd’hui, tel fut l’objet de cette recherche  publiée aujourd’hui sous le titre « Naître ennemi » (Payot). Une histoire de l’intime qui s’attache aux filles mères et aux « enfants de boche », à la reconnaissance et à l’abandon, à l’amour et à la maltraitance. Une histoire politique qui montre combien ces enfants furent aussi un l’enjeu d’une guerre démographique entre la France et  l’Allemagne. Une histoire de la filiation enfin qui suit ces enfants entre rejet, secret et quêtes des origines, à la recherche d’une réconciliation aussi bien politique que familiale.

Bibliographie indicative :
Fabrice VIRGILI, Naître ennemi : les enfants de couples franco-allemands nés pendant la seconde guerre mondiale, Payot, 2009