Aux frontières de l’empire, frontières de sable, frontières de papier

10 oct 2015 - 14:00

Maison de Bégon / rue Pierre et Marie Curie / Blois

Par Camille LEFEBVRE,  chargée de recherche au CNRS, Institut des Mondes Africains
Les frontières africaines sont-elles les cicatrices de la violence des impérialismes étrangers en Afrique ? Ce lieu commun du partage de l’Afrique par les puissances coloniales a la vie dure. Mais, en cherchant à dénoncer l’arbitraire colonial, il réduit les configurations territoriales africaines à de simples conséquences de la domination européenne et fait des populations africaines des spectateurs passifs de leur propre histoire.