La logique du non-consentement, les attitudes sous l’Occupation

19 mar 2015 - 18:30

Café le Parisien / 49, rue Noël Ballay / Chartres

En partenariat avec le CERCIL
Avec Anne VERDET, maître de conférences en sociologie à l’université d’Orléans

La logique du non-consentement, les attitudes sous l’OccupationLe non-consentement, sous l’Occupation, a pu devenir Résistance, mais participait d’abord, foncièrement, d’un implicite social. Anne Verdet en a cherché des racines exemplaires dans un territoire donné, le Lot, et l’expression dans de multiples témoignages.