La monarchie ecclésiale, le clergé de cour en France à l’époque moderne

14 jan 2014 - 20:00

Le Palais / 15 place Jean Jaurès / Tours

Par Benoist PIERRE, professeur d’histoire moderne à l’université François-Rabelais de Tours
Au cours de son histoire, le clergé de cour, véritable Eglise dans l’Eglise, a été la cible de constantes critiques qui visaient surtout à disqualifier le statut et la piété de ces hommes proches du pouvoir et notamment des plus éminents d’entre eux, les prélats de cour.  Il s’agissait par là de leur faire perdre le capital social et symbolique qu’ils avaient acquis en revêtant l’habit ecclésiastique.