Monarchies postrévolutionnaires 1814-1848

4 fév 2014 - 18:30

Café le Parisien / 49, rue Noël Ballay / Chartres

Par Bertrand GOUJON, maître de conférences à l’université de Reims-Champagne-Ardenne.
Après les fracas de la Révolution et le souffle des années napoléoniennes, la Restauration et la Monarchie de juillet ont été souvent perçues, après coup, comme de simples périodes de « transition » avant l’affirmation définitive de la République et de la démocratie.