Écrivains dans la grande guerre

25 nov 2013 - 18:30

Café l’Euro-Café / 41, rue Moyenne / Bourges

“ Poilu ! Que de bêtises l’on écrit en ton nom « , criait l’écrivain-médecin Paul Fiolle en 1917. La guerre va mettrre en évidence l’engagement de ces hommes, comment les survivants vont  continuer de s’intéresser aux hommes après le conflit, vont s’investir dans la politique ou voyager à travers le monde. Cette notion d’engagement est toujours d’actualité.
Par France-Marie FRÉMEAUX, docteur en littérature comparée