« Les leçons de la guerre, XIXe-XXe siècles ». La culture de la défaite en France

12 oct 2013 - 18:00

Café Fluxus, Fondation du Doute / 6 rue Franciade / Blois

Par Jean-Marc LARGEAUD, maître de conférences d’histoire Contemporaine  à l’université de Tours & François-Olivier TOUATI, professeur d’histoire du Moyen Âge à l’université de Tours.
L’histoire et les historiens sont-ils vraiment aptes à tirer les leçons de la guerre ? Et à quoi cela sert-il vraiment, des causes différentes ayant les mêmes effets ? L’analyse, généralement plus développée en cas de désastre ou de défaite, n’ajoute-t-elle pas au risque d’avoir toujours une “guerre de retard” sur la prochaine ? C’est à travers la culture de la défaite, manifeste en France depuis Waterloo et l’ensemble des écrits produits après 1914, qu’il est proposé d’ouvrir ce dossier critique du rôle même des historiens, d’en mesurer l’impact sur leur discipline et sur “l’art” de la guerre.