L’armée du roi de France. La guerre de Saint-Louis à Philippe le Bel

6 fév 2013 - 18:30

Bar L’Atelier / 203 rue de Bourgogne / Orléans

Par Xavier HÉLARY, maître de conférences à l’université Paris-IV Sorbonne

Les rois capétiens sont trop souvent présentés comme de piètres guerriers et de médiocres stratèges. Et pourtant, tous ont guerroyé, de l’Egypte à la Tunisie, de la Flandre à la Catalogne. Tous ont été chevaliers et tous ont pris la tête de leurs troupes. Tous, enfin, ont modifié le fonctionnement et la structure de leurs armées. Qu’il s’agisse du recrutement, de la place de la chevalerie, de la nature des combats ou du sort des combattants, l’art militaire change en ces XIIIe et XIVe siècles.