Les empires coloniaux

11 déc 2012 - 20:00

Le Palais / 15 place Jean Jaurès / Tours

Par Jacques FRÉMEAUX, Université Paris-Sorbonne (Paris-IV). Institut universitaire de France

Le début du XXe siècle correspond à la plus grande expansion des empires coloniaux, aboutissement d’une suite de conquêtes ininterrompues depuis le XVIe siècle. Ces conquêtes imposent aux pays dominés des modes de gouvernement et de mise en valeur qui leur sont étrangers. Elles imposent aussi la mise en relation économique et culturelle de mondes qui, longtemps, s’étaient ignorés. La période de l’entre-deux-guerres, analysée ici, annonce le mouvement qui, après 1945, se traduira par l’émancipation des peuples colonisés. Cet ouvrage invite donc à revisiter ce passé, qui, bon gré mal gré, constitue un héritage commun à une grande partie des peuples des cinq continents.
Il vise d’abord à replacer l’histoire coloniale française dans un ensemble plus large, souvent ignoré ou méconnu en France même, aux côtés de celles de l’empire britannique et des possessions hollandaises, belges, portugaises et espagnoles. Il montre aussi que cette histoire est autre chose que le complément exotique de la « grande Histoire » : loin d’être une parenthèse, l’épisode colonial représente en effet une phase préparatoire aux phénomènes actuels, si débattus, de mondialisation.