L’armée romaine

17 déc 2012 - 18:30

Café l’Euro-Café / 41, rue Moyenne / Bourges

Par Catherine WOLFF, professeur d’histoire romaine à l’université d’Avignon

IIe siècle après Jésus-Christ : Rome est à son apogée. Son empire, immense, s’étend de l’Atlantique à la Mer noire, de la Méditerranée aux confins de l’Orient. Pierre angulaire du système impérial, l’armée multiplie les conquêtes et assure leur pérennité. Sa réputation est sans égale. Reflet des circonstances politiques, économiques et sociales, elle est pourtant loin d’être une armée parfaite.
Désertions, passages à l’ennemi, mutineries ne sont pas rares. Aussi les Césars se sont-ils attachés, en recourant aux punitions, aux récompenses, et avant tout à la discipline, à faire de l’ensemble une machine de guerre efficace. Machine de guerre qui eut des moments de faiblesse, connut de cuisantes défaites et profita de circonstances extérieures favorables, comme la division de ses ennemis. Nourri aux meilleures sources, croisant les textes littéraires, juridiques, les inscriptions et les résultats des fouilles archéologiques, l’ouvrage de Catherine Wolff offre une synthèse vivante de cette histoire militaire, de l’époque républicaine à la mort de l’empereur Commode en 192 après J-C.