Politique et religion à la Renaissance : un nouveau rapport ?

4 déc 2018 - 19:30

Prieuré Saint-Cosme / / La Riche

On a souvent considéré que la Renaissance était le moment d’une séparation croissante entre politique et religion et d’une première sécularisation. Si cette idée ne tient pas longtemps la route face à l’étude des sociétés profondément croyantes de cette époque, il n’en reste pas moins qu’un nouveau rapport s’établit entre sphère publique et sphère religieuse au cours du XVIe siècle, marqué par les guerres de religion et un nouveau rapport au divin.
Avec Benoist PIERRE, professeur d’histoire-Université de ToursDirecteur du CESR