Le génocide des Tutsi du Rwanda. Un évènement dans l’histoire

27 sept 2018 - 19:30

Le Grand Hôtel / 9 place du général Leclerc / Tours

Ave  Florent PITON, doctorant à l’université Paris Diderot CESSMA Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques
D’avril à juillet 1994, sur les collines du Rwanda, près d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants sont exterminé.e.s pour la seule raison qu’ils étaient Tutsi. Loin des formules commodes de « guerre interethnique » ou de « conflit tribal » trop souvent utilisées pour traiter des conflits africains, ce dernier génocide du 20ème siècle est le produit d’un racisme « moderne » et non d’une haine atavique « traditionnelle ». Né dans lacolonisation, réapproprié à la fin des années 1950 par une partie des élites politiques et de la population, ce racisme fournit la toile de fond idéologique de l’extermination. Cela ne signifie pas que le génocide étaitirrémédiablement inscrit dans l’histoire rwandaise depuis un demi-siècle, mais il ne fut pas non plus un accident, surgi de manière inattendue en 1994.